Loisir Sport

Loisir Sport Centre-du-Québec

mai 2016


Départ et salutations de Michel Viens

Je prends aujourd’hui, pour la dernière fois, la parole dans Le Visionnaire comme employé de Loisir Sport Centre-du-Québec (LSCQ).

J’aurai été le premier directeur général de cette organisation de 1998 à 2013 et j’en suis très fier. Je me suis investi tellement fort à positionner stratégiquement cette organisation dans cette toute jeune région qu’était le Centre-du-Québec. Cette région 17 cherchait à naître pour de bon, à marquer le pas… J’ai grandement participé avec mon ami Claude-Henri Léveillé à l’érection de cette nouvelle région. À l’automne 2014, le gouvernement actuel a changé d’un seul coup la donne en décidant de retirer l’ensemble des CRÉ. Dans ce contexte, il m’était difficile de reprendre cette place à laquelle j’avais pourtant droit. J’ai donc laissé mon poste de direction générale très bien occupé, maintenant, par madame Caroline Lemire. Elle saura mieux que moi traverser cette nouvelle époque, cette profonde mutation régionale.

Aussi et au sortir des Jeux, j’ai souhaité vivre de nouvelles aventures. Je croyais certes, naïvement peut-être, me trouver rapidement du travail, mais ce ne fut point le cas. Croyez-en ma parole, le marché du travail a beaucoup changé en 20 ans! La gouvernance, en général, m’apparaît beaucoup plus centralisée et résolument politisée. Cela modifie beaucoup le type de professionnel recherché dans les différentes organisations publiques et autres. J’avoue donc humblement avoir traversé une époque vraiment difficile suite à mon mandat de direction générale à la 50e Finale des jeux du Québec.

Je garde donc de très bons souvenirs de toute l’équipe de Loisir Sport Centre-du-Québec, de l’ex-équipe de la CRÉ du Centre-du-Québec, de madame Marjolaine Arsenault ma présidente, mon amie aussi, et de toutes et tous les administrateurs que j’ai côtoyés depuis 1998. Je garde aussi un excellent souvenir de tout ce monde du loisir régional qui trime si durement pour tenir tout cela à bout de bras. Je serai toujours heureux de vous croiser dans la vie et j’espère bien d’ailleurs que cela puisse arriver un de ces jours.

À vous toutes et tous, collègues et agents de développement que j’ai côtoyés dans cet univers du loisir, je vous souhaite une véritable politique du loisir qui permettra enfin au milieu de développer son objet avec des moyens concrets et logiques.

Je vous laisse donc en n’oubliant certainement pas de me remémorer à l’occasion tous ces petits bouts d’histoires que nous avons partagés ensemble. Ceux-ci demeureront à jamais gravés dans ma mémoire.

________

Au début du mois de mai 2016, j’assumerai une nouvelle mission; cette fois dans le monde de la santé et de la bienveillance auprès de nos aînés malades. En effet, j’ai accepté le poste de directeur général de la Société Alzheimer du Centre-du-Québec. C’est un virage important qui arrive dans ma vie professionnelle. Je commencerai donc au début de juin prochain.

C’est une très grande responsabilité qui m’attend et je compte relever ce défi avec dignité, humanisme et conviction au centre d’une équipe totalement dédiée à l’objet central de la mission, soit l’être humain.

Merci!

Michel Viens, le 7 avril 2016.